Le dispositif fiscal Robien a permis à de nombreux investisseurs de bénéficier  de nombreux avantages fiscaux. Ce nouveau système fiscal pourrait être la solution que la France attend pour que les prix de l’immobilier baissent dans l’Hexagone. Détails sur  les avantages que le dispositif Robien peut avoir.

Des avantages fiscaux de plus de quinze ans

Rappelons que le dispositif Robien a été mis en place en 2003. Avec ce nouveau dispositif, les investisseurs ont aujourd’hui la possibilité de mettre leurs biens en vente, tout en bénéficiant de nombreux avantages fiscaux  en ayant l’obligation de détenir le bien en location pendant neuf ans. Bien qu’il soit avantageux de vendre pour ceux qui  ont bénéficié de ce dispositif, la majeure partie d’entre eux ne s’y lanceront pas. Pourquoi cela ? Parce qu’ils jouissent d’avantages fiscaux qui leur permettent d’amortir 65% de l’achat, terrain compris et ce, pour une durée de 15 ans.

Les propriétaires qui souhaitent aujourd’hui mettre leurs biens en vente sont en concurrence avec ces propriétaires « Robieniens » qui mettent leurs biens sur le marché à l’approche du terme de leurs obligations de détention afin de profiter de l’abattement exceptionnel de 25% auquel ils ont droit avant le 31 août.

Des contraintes administratives

Tout investisseur souhaitant récupérer ou vendre sera contrait à de lourdes démarches administratives. Par exemple si le bien est repris par un enfant étudiant, le bail peut être résilié  avant la fin de la date de fin du contrat. Mais pour cela, toutes les procédures doivent être respectées, à savoir l’obligation d’en informer le locataire par lettre recommandée AR  six mois avant la date de résiliation souhaitée. Dans le cas contraire, le contrat reprendra pour un délai de trois ans. La vente occupée est alors une solution à envisager, ce qui fera baisser les prix.

Dans la reprise a eu lieu avant la mise en vente, le propriétaire a l’obligation de le proposer à son locataire. Rappelons que ce dernier jouit d’un droit de préemption. Si cette option n’intéresse pas le locataire, les deux parties peuvent opter pour une vente classique.

Le manque d’investissements surs

Il sera certainement difficile pour les investisseurs qui ont bénéficié du dispositif Robien de trouver des investissements surs avec la baisse en flèche des taux immobiliers. Ainsi, après que la vente soit conclue, il leur sera difficile de trouver un placement pour les fonds qu’ils auront récolté. A près mures réflexions, il est plus judicieux de garder le bien en location pour les prochaines années à venir.