Les prix sont restés au plus bas malgré un redémarrage des transactions. Les taux immobiliers sont constamment en baisse c’est une situation favorable pour ceux qui désirent acquérir un bien immobilier. Les prix de l’immobilier de luxe chutent à paris, de quoi faire rêver les français.

Une baisse exceptionnelle à Paris

Un bien immobilier de luxe  est un bien qui coûte plus de deux millions d’euros. Rappelons que l’immobilier de luxe ne représente que 5 à 6% du marché. Paris a vu les prix de son immobilier de luxe baisser de 10% l’année dernière. Pourtant, la baisse n’était que de 2,5% sur le reste du pays. Bien que les ventes aient augmenté au cours de ces derniers mois, les prix sont restés relativement  faibles.

Comparée aux autres capitales européennes, Paris est la seule à enregistrer une baisse des prix de son immobilier de luxe. En effet, à Los Angeles, la hausse est de 21,8%, 11,8% à Miami et de 8,20% à Londres.

Pourquoi cette chute des prix ?

En 2013, le nombre de biens de luxe mis sur le marché a augmenté de 30% selon les professionnels de l’immobilier. En effet, nombreux sont les propriétaires qui préfèrent vendre leurs biens. Cette décision vient du fait que les riches français ont décidé de quitter l’Hexagone suite à la politique fiscale de 2012. En addition à cela, les démarches notariales prolongées par la loi Alur a eu pour effet de décourager les investisseurs. Face à cette situation, les acheteurs ont l’embarras du choix. Les futurs acquéreurs n’hésitent pas à négocier les prix et à réussir à économiser 10 à 20% du prix initial pour des défauts minimes. Rares sont les acheteurs pour les biens de plus de 280 m².

Le retour des acheteurs

Bien que les ventes de logements de luxe aient baissé de 7,1% en 2013 à Paris  garde son attrait. C’est toujours un investissement sûr pour les acheteurs. Les bailleurs étrangers ont pris conscience que les réformes fiscales françaises ne leur posaient pas grand problème vu que la crise économique les a épargnés. Les ventes ont augmenté de 55% dans le 8ème arrondissement de Paris et de 34% pour le Marais. Selon le président de Daniel Féau, Charles-Marie Jottras, les ventes ont augmenté  considérablement au cours du premier semestre de cette année.

Ce sont surtout les acheteurs étrangers qui maintiennent le marché de l’immobilier de luxe à Paris. Les investisseurs français retournent pas à pas à  Paris.

Votre plombier sur Paris